Noix et lait de coco

Au Sri Lanka, on trouve 2 types principaux de noix de coco :

IMG_20160103_090656_redimensionner1. La King Coconut à peau orange
Elle est communément servie dans les rues et les maisons pour en boire l’eau désaltérante après y avoir fait un trou sur le haut.  Appréciée pour son goût rafraîchissant, l’eau de cette noix de coco contient, notamment, un niveau d’électrolytes proche du plasma humain, ce qui en fait un excellent réhydratant.

noix-coco-42. La noix de coco de cuisine à peau brune
La première peau de cette noix est cassée sur un pieu pour en extraire la noix comme telle avec ses poils rudes. Celle-ci est alors cassée en deux avec une machette avant d’en vider l’eau qui n’est pas utilisée.

Pour voir comment Sunethra extrait la noix de coco brune de sa première coque en vidéo, cliquez ici.

L’extraction de la pulpe

IMG_20160118_062952La pulpe est ensuite extraite grâce à un extracteur manuel. Toutes ces étapes font partie de la pratique quotidienne de toutes les femmes des villages qui utilisent 2 types d’extracteurs  :  soit avec une rondelle fixe sur laquelle on frotte la noix de coco avec vigueur ou à manivelle.

Vous pouvez voir son utilisation en vidéo en cliquant ici.

Le lait de coco

C’est aux flocons de pulpe de noix de coco qu’on ajoute de l’eau pour en faire du lait de coco. On brasse bien et on pétrit bien la pulpe pour en extraire le liquide blanc qu’on appelle «lait». Cela prend cinq minutes à faire !

Tous les currys sont cuits avec du lait de coco.

Sunethra n’achète jamais de lait de coco. Elle produit elle-même chaque jour deux types de laits de coco.

Pour une noix de coco :

curry-patates-carottes2_redimensionner– Le premier lait (#1), le plus concentré, provient du premier bain de la pulpe d’une noix de coco dans un litre d’eau. Il est utilisé à la fin de la cuisson des currys, juste avant de servir.

– Le deuxième et le troisième lait (#2 et #3) sont obtenus par un deuxième puis un troisième passage de la même pulpe dans 1,5 litre d’eau chacun. Ces laits sont moins concentrés et plus légers. Ils sont utilisés pour la cuisson des currys.

Le lait de coco ne se boit pas sauf dans une recette (voir dans le livre).